Archives de Catégorie: environnement

Légumes bio ou pas bio ?

Par défaut

Comme je ne parviens pas à faire tout pousser dans mon jardin, j’achète certains légumes.
Alors ok, je fais attention à la saison pour ne pas acheter par exemple des tomates en hiver !
Oui je me freine quand j’ai des envies de fruits mais que c’est pas la saison.
Je détaille les indications sur les étiquettes et puis j’essaie d’acheter au max local.
Alors me vient la question, dois-je préférer acheter du bio mais qui parcourt quelques centaines de kilomètres pour arriver sur l’étale ou dois-je préférer acheter local, genre quelques kilomètres seulement entre la production et le lieu de vente mais pas cultiver en bio ?
Parce que dernièrement sur le marché où je me rends, s’est installé un tout petit producteur local. Il a bien identifié sur son encart qu’il ne cultivait pas bio selon la nome AB (Agriculture Biologique) mais qu’il cultivait « responsable ». Je n’ai pas eu l’occasion de parler avec lui, trop débordé le gars. Mais son étale planté juste en face de mon producteur bio habituel m’a amené à la réflexion.
Et vous ? vous consommez comment ?

Publicités

Construction / Rénovation : Les blocs coffrants isolants

Par défaut

Bloc coffrant isolant ? Mais qu’est ce donc que cette bête ?
Ok, dans le cadre d’un projet de rénovation auquel j’ai été confronté, je me suis mis à chercher une façon simple, rapide et honnêtement pas trop chiante pour monter des murs isolants.
Je suis tombé sur cet article / vidéo sur le site lemoniteur.fr (assez célèbre dans le bâtiment 😀 )
Cliquez sur le lien suivant :
http://www.lemoniteur.fr/181-innovation-chantiers/article/solutions-techniques/767733-renovation-la-solution-blocs-coffrants-isolants-pour-murs-de-refend

Sauf que, si on est dans une démarche écologique, pourquoi utiliser du polystyrène ? Pourquoi pas un liant à base de chanvre ?

Pompe à chaleur

Par défaut

Dernièrement, je cherchais des énergies alternatives pour me chauffer et aussi pour climatiser ma maison l’été.
En surfant un petit peu et au gré des lectures dans divers magazines, j’ai pris connaissance des pompes à chaleur.
Mais c’est quoi ?
En gros, la chaleur du sol est « pompée » et amené dans la maison. ça utilise la géothermie.
Après on peut utiliser un plancher chauffant surtout dans le cas d’une construction neuve.
Il existe de aide sous forme de crédits d’impôt par exemple. pour cela il faut se renseigner car c’est propre à chaque région.
Il existe différents système de pompe à chaleur, ils ont un coût bien différents et il est donc important de faire appel à des professionnels spécialisés dans ce type d’installation afin de tirer le meilleur parti de l’implantation de votre habitat.
Installé en Poitou-Charentes, j’ai dernièrement eu vent de cette entreprise (http://www.pole-habitat79.com) qui installe différents systèmes dont la pompe à chaleur. L’entreprise est située en Deux-Sèvres (79).

Rénovation écologique de toiture !

Par défaut

Souhaitant rénover la maison d’un pote, je me posais la question suivante : Quand la couverture n’a pas être refaite mais qu’il n’y a pas de film pare-pluie sous la toiture, comment protéger efficacement l’isolant de la flotte et de la neige ?
Si on veut aujourd’hui être dans la Norme niveau coefficient thermique il faut une résistance thermique R=5 au minimum pour le plafond.
Les combles sont en grandes parties aménageables même avec une bonne épaisseur d’isolant sous toiture.
Aujourd’hui, il est facile de trouver au magasin de matériaux du coin des isolants écolo comme les panneaux de laine de bois. Attention toutefois à vérifier avec quoi la fibre a été collée. Avec une épaisseur de 19 centimètres on atteint la R=5 tant espérée.
Après avoir chercher des infos partout sur le Web et dans les magazines spécialisés, voilà ce que je compte faire :

  1. Plaque de fibre de bois compressée de 22mm fixée entre les chevrons
  2. 10cm de laine de bois à la verticale
  3. 10cm de laine de bois à l’horizontale
  4. film pare-vapeur
  5. habillage genre lambris ou fermacell

 
Bon après j’espère ne pas avoir de grosse avaries avec l’éventuelle infiltration de flotte sinon ça va couler directement dans le mur !
Mais le but est lorsqu’il faudra refaire la couverture, un film pare-pluie sera poser.

Et tu fabriqueras ton énergie !

Par défaut

Il y a bien un truc qui me passionne , moi grand bricoleur devant l’éternel, c’est fabriquer ma propre énergie électrique !
Il y a un moment de ça, j’ai expérimenté la machine à laver à la force du mollet. C’est bien sympa l’été mais dès qu’il commence à cailler, j’avais la flemme de pédaler dans le local non chauffé ! (vous trouverez d’autres idées de fabrication ici : http://blogstruction.over-blog.com/
L’été, je suis la plupart du temps dehors. Je bricole, jardine, etc. La soir j’utilise avec parcimonie la fée électricité, aussi parce que je n’ai pas beaucoup de tunes !
Lire à la lueur de la bougie, c’est pas terrible, ça me broie les yeux.
M’est donc venue l’idée de fabriquer ma propre éolienne.
Disposant d’un champ près de chez moi, j’me suis dit que ça pouvait être l’occasion. J’ai trouvé des idées sur ce blog : http://eoliennes.free.fr/
Après je me suis aussi renseigné auprès d’amis, plus fortuné on va dire. Certains ont fait appel à une entrprise.
Et là PAF j’apprends qu’il faut du temps avant d’implanter son éolienne car en effet il faut mesurer la puissance du vent et surtout sa longévité.
Rien ne sert donc de s’emballer, il faut mesurer et après on pourra construire son éolienne !

écologie et environnement : pendant que ça fond, on s’en va sonder l’Arctique !

Par défaut

L’arctique fond, ce n’est pas une nouvelle !
Regarde la photo ci-dessous et tu comprendras l’évolution :

Pour résumé larticle suivant : http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/09/15/la-fonte-des-glaces-de-larctique-atteint-un-niveau-historique/
« Selon les deux équipes de scientifiques, la fonte de la glace de mer prouve l’importance de l’impact des activités humaines sur le climat au cours des dernières décennies. « Le recul de la glace de mer ne peut plus être expliqué par la variabilité naturelle d’une année sur l’autre. Les modèles climatiques montrent plutôt que ce recul est lié au réchauffement climatique, particulièrement prononcé en Arctique du fait de l’albédo », assure Georg Heygster, chercheur à l’université de Brême. »

« Cette fonte de la glace entraîne des conséquences néfastes, tant environnementales que sociales. Elle est ainsi à l’origine de modification des courants océaniques et atmosphériques, d’un relargage accru de pesticides et autres polluants organiques persistants dans l’atmosphère, de voies maritimes différentes et surtout d’un mode de vie plus difficile pour les populations indigènes. »

Et pendant ce temps, les grands groupes pétroliers s’en vont sonder la banquise pour trouver l’or noire !